Err

Besoin d’un conseil ?07 69 23 36 67
CTIFL

Chêne Chevelu Truffier - Tuber Melanosporum

(Code: AMQUCEM1A)
Plants de :
Conditionnement :
16,00 €
EN RUPTURE
Remise sur quantité
A partir de1050500
Remise12,50%31,25%37,50%

Chêne Chevelu Truffier - Tuber Melanosporum
  • Chêne Chevelu Truffier - Tuber Melanosporum
  • Chêne Chevelu Truffier - Tuber Melanosporum
  • Chêne Chevelu Truffier - Tuber Melanosporum
  • Chêne Chevelu Truffier - Tuber Melanosporum
  • Chêne Chevelu Truffier - Tuber Melanosporum
  • Chêne Chevelu Truffier - Tuber Melanosporum
 Remise sur quantité
Prix unitaire TTC
1 à 9
10 à 49
50 à 499
500 et +
Plants 1 an - Godet :16€14€11€10€
Plants 2 ans - Godet :17€15€13€12€
Variétés truffières par excellence les chênes sont les arbres indissociables de la truffe et il faudra toujours leur réserver une bonne partie du verger.
Le chêne chevelu, très commun dans les pré-alpes italiennes est cependant moins abondant en France.
Il est pourtant très résistant aux maladies comme l’oïdium et l’anthracnose qui affectent plus souvent le pubescent.
De nature robuste, il ne craint que les froids vifs et se développe fréquemment jusqu'à une altitude de 1400m avec toutefois une préférence pour les terrains profonds.
C'est un bon producteur de truffes que ses exigences écologiques, plus humides, portent particulièrement bien à la culture des tuber uncinatum et aestivum.
Sous réserve d'une densité de plantation plus large, favorisant l'ensoleillement et le réchauffement du sol, il donne également de très bons résultats en melanosporum.
Si le sol et le climat le permettent, c'est un excellent choix pour introduire de la biodiversité dans sa plantation.
Le chêne chevelu est le seul chêne à croissance rapide et il peut devenir monumental en absence de taille et lorsque les conditions sont optimales.
Son écorce de couleur gris foncé semble morcelée en longues plaques épaisses et rugueuses, rosée au fond des crevasses.
Le tronc est volontaire et la branche charpentière se prolonge souvent jusqu'à sa cime formant la couronne.
L'arbre développe un houppier conique, étalé dans sa jeunesse, qui devient ovoïde  au fil du temps.
Les feuilles, rugueuses et vert foncé, ont une forme oblongue et un contour dentelé de 6 à 12 lobes dont certains peuvent très marqués.
À l'automne, l'arbre se pare d'un feuillage brun jaune qui peut persister très tard dans l'hiver.
Lors de la floraison, les fleurs mâles pendent en grappes dorées, les femelles qui ressemblent à de petites anémones de mer sont groupées en épis.
Nécessitant presque 24 mois pour parvenir à maturité, les glands sont enchâssés dans une cupule hémisphérique toute recouverte de longues et souples écailles comme de fines tentacules végétales.
C'est de cette particularité qu'il tire son nom latin : "Cerris" (chevelu).
Nom latin Quercus Cerris
Biotope Très répandu en Europe centrale et du sud, il est adapté à de nombreux climats même maritimes
Altitude Jusqu'à 1400 m
Feuillage Tardivement caduc, presque marcescent
Taille en pleine nature Jusqu'à 40 m selon conditions sol/climat
Taille en plantation Généralement limité entre 2 à 4 m selon densité de la plantation
Étalement en pleine nature 10 à 25 m
Étalement en plantation Généralement entretenu de 2 à 4 m selon densité et ensoleillement
Vitesse de croissance Rapide
Longévité Peut atteindre 300 ans
Floraison Avril à Mai selon zones
Fructification Septembre à Octobre mais maturité des glands au bout de 24 mois
Rusticité Jusqu'à -25°C / 6a
Exposition Mi-ombre à plein soleil
Type de sol Son optimum est un sol calcaire, de préférence profond et fertile mais accepte facilement mais tous les types, même siliceux et médiocres
Besoin en eau Normal en dehors de la phase de reprise, mais résiste bien à la sécheresse une fois installé
Période de plantation Novembre à Mars, hors période de gel et sécheresse. Idéalement en automne
Entretien Très facile
Particularité Les chênes constituent l'essence truffière par excellence décrite par tous les auteurs anciens dont A.D Chatin (1869) ou De Bosredon (1887). C'est également sur ces espèces qu'ont été développés les premiers plants mycorhizés en 1974 par l'INRA.


Données issues de la base www.tele-botanica.org et utilisées avec l'autorisation du chercheur Philippe JULVE (CATMINAT)
Contrôlez si votre localisation est compatible avec une production truffière :

Zonage pédologique et climatique théorique
Carte des départements producteurs de truffes
Avec l'autorisation de Jean-François Tronel
http://espritdepays.com/portfolio/le-bassin-de-production-de-la-truffe-en-france
    A partir des données relevées dans le livre "LA TRUFFE" de Adolphe CHATIN
Télécharger l'extrait ici





 
 


La saison de plantation est maintenant terminée : les plants truffiers ne sont plus livrables. La prochaine saison ouvre courant Octobre 2018 mais, si vous passez votre commande à présent, vous bénéficierez de notre tarif spécial "intersaison" et serez livré, en priorité, dés la certification de la nouvelle production.

En savoir plus …