Err

Besoin d’un conseil ?07 69 23 36 67
CTIFL

Protection des arbres : manchon double réseau

(Code: ACPPHDR)
3,00 €
Ajouter au Panier
Protection des arbres : manchon double réseau
  • Protection des arbres : manchon double réseau
  • Protection des arbres : manchon double réseau
  • Protection des arbres : manchon double réseau
  • Protection des arbres : manchon double réseau
  • Protection des arbres : manchon double réseau
  • Protection des arbres : manchon double réseau
Manchon de protection réalisé en polyoléfine pour le meilleur compromis possible entre rigidité et souplesse : ce manchon ne blessera pas l’arbre durant sa croissance.
Le double réseau de mailles combine une rigidité et une robustesse renforcées grâce aux fils les plus forts et un effet microclimat produit par le très fin treillis secondaire.
Ce second réseau constitue à la fois un ombrage et un brise-vent efficace pour limiter l'évaporation lors des canicules estivales mais diminue aussi le risque de gel hivernal.
Ces micro-mailles limitent également le passage des branchettes et le bourgeonnage des pousses, au travers de la protection.
La hauteur de 120 cm assure une protection contre les lapins, lièvres, moutons, chèvres et chevreuils.
Le diamètre de 33 cm est le plus large existant tous modèles et fabricants confondus. Il garantit un espace de croissance généreux et permet un bon déploiement du végétal à l'intérieur de la gaine.
Avec ce type de protection la croissance verticale de l'arbre est de toute façon privilégiée, son étalement ne s'effectue que lorsqu'il sort de la housse.   
Nota : Dans certains lieux très exposés aux vents violents et comme avec toutes les housses micro-perforées qui ont plus de surface qu'un simple grillage, des précautions devront être prises pour assurer un bon maintient vertical : au moins trois tuteurs solides.
La garantie anti-U.V assure une intégrité de la housse durant 5 ans.
Se fixe à l'aide de tuteurs bois ou de piquets métalliques.


  1. #Caractéristiques détaillées#
    Type
    Housse semi-rigide
    Hauteur
    120cm
    Diamètre
    33cm
    Grammage au m²
    240g
    Conception
    Par extrusion
    Épaisseur
    Double réseau : 4/10éme et 10/10éme de mm
    Couleur
    Noire
    Traitement anti-U.V
    Oui
    Résistance à l'abrasion
    Bonne
    Résistance au déchirement
    Bonne
    Résistance à l'étirement
    Bonne
    Type de maillage
    Double réseau de mailles
    Taille du maillage en mm
    35x35 + 3x3
    Matière
    Polyéthylène
    Point de fusion
    160°C
  2. #En savoir plus ... #
    Sans ouvrir de polémiques sur son équilibre, sa démographie ou sa gestion, reconnaissons simplement que la faune sauvage est une partie intégrante de la vie des forêts et des champs et qu'elle exerce en permanence une pression sur son biotope pour assurer ses besoins alimentaires ou ses comportements naturels.
    Mineures ou de conséquences limitées lorsqu'elles impactent des massifs forestiers denses et primitifs ces déprédations peuvent vite devenir un fléau écologique mais surtout une catastrophe économique pour qui investit dans une plantation et en attend un rapport (de bois, de fruits, de truffes ...).
    C'est même une des premières causes de l'échec d'un projet.
    Que se soient pour des raisons alimentaires (abroutissement des bourgeons ou de l'extrémité des pousses, rongement de l'écorce, pâture des feuilles,) ou comportementales (frottis de frayure, de rut, piétinement), les dégâts se constatent toute l'année, en ou hors sève, et peuvent malheureusement se cumuler.
    Dans le cas d'une production trufficole, la forme que peut prendre l'arbre ainsi mutilé ou encore la qualité potentielle de son bois d'œuvre sont secondaires mais toutes ses meurtrissures, ces lésions, sont autant de freins à sa croissance et de portes ouvertes aux germes pathogènes et maladies phytosanitaires.
    Dans le meilleur des cas, régulièrement blessé et affaiblit, le plan subsistera quelques années, nanifié à quelques décimètres du sol et dans le pire des scenarios une mort d'épuisement l'attend en quelques mois.
    Une protection est donc bien souvent nécessaire, voire indispensable, pour assurer le développement et la pérennité du projet.
    De la protection "globale" par engrillagement total de la zone, en passant par la clôture électrique lorsque c'est possible ou encore l'usage de répulsif chimique, les solutions sont nombreuses mais inégalement efficaces.
    Souvent confrontés à ces problèmes, nous vous proposons  quelques solutions de protection individuelles qui limitent uniquement l'accès aux plants en permettant quand même aux animaux de circuler et de trouver leur nourriture sur la parcelle, entre les sujets protégés.
    Ces solutions sont suffisantes dans la grande majorité des cas et d'un cout économique mesuré.
    Cependant, plusieurs situations pouvant se rencontrer selon la nature des prédations, des prédateurs, des végétaux choisis, de leur emplacement, des travaux d'entretien à mener ou encore de la pression alimentaire mesurée sur la zone, nous vous conseillons vraiment  la lecture des divers documents regroupés et présentés dans nos dossiers.
    Écrits par des spécialistes du sujet, consultants pour des organismes comme l'Office National des Forêt (ONF) ou l'Institut pour le Développement Forestier (IDF), ces guides traitent d'une façon très complète tous les systèmes de protection et vous permettront de trouver la solution la plus adaptée à vos besoins.
La saison de plantation est maintenant terminée : les plants truffiers ne sont plus livrables. La prochaine saison ouvre courant Octobre 2018 mais, si vous passez votre commande à présent, vous bénéficierez de notre tarif spécial "intersaison" et serez livré, en priorité, dés la certification de la nouvelle production.

En savoir plus …