Err

Besoin d’un conseil ?07 69 23 36 67
CTIFL

Grande houe à panne, pour trufficulture

(Code: ACOEOSHPM1SM)
Taille :
Manche :
30,00 €
Sur commande en 8 jours
Grande houe à panne, pour trufficulture
  • Grande houe à panne, pour trufficulture
  • Grande houe à panne, pour trufficulture
  • Grande houe à panne, pour trufficulture
  • Grande houe à panne, pour trufficulture
  • Grande houe à panne, pour trufficulture
La houe à panne est un outil agricole qu'on utilise comme une grosse pioche pour réaliser de nombreux travaux : biner et sarcler des surfaces, incorporer un amendement, butter la terre autour d'un plant ou encore désherber en coupant les racines d'un intrus.
Tous ceux qui doivent travailler le sol à la main dans leur truffière, apprécierons notre houe à panne "made in France" avec sa large panne massive, forgée dans un robuste acier à haute teneur en carbone.
Certes la besogne ne se fera pas seule et nous ne promettons pas une absence de courbatures, mais avec cet outil bien en main, vous ferez du bon travail, plus vite et plus confortablement.
C'est d'ailleurs dans ce but que nous proposons un configurateur avec plusieurs largeurs d'outils et plusieurs longueurs de manche : le choix est à faire en fonction de votre terroir et selon votre taille ou vos habitudes de travail.
Pour plus d'informations, voir onglet "En savoir plus".

• Gamme d'outils réellement conçue pour les travaux agricoles
• Acier forgé très robuste, intégralement trempé pour une durabilité exceptionnelle
• Plusieurs largeurs d'outils à choisir en fonction de la nature du sol travaillé
• Plusieurs longueurs de manches à choisir selon la morphologie et l'ergonomie de l'utilisateur
• Fabriqué en France par l'une des plus anciennes forges française (1834)

Nota : selon les lieux et les époques cet outil est aussi connu sous les noms de "Hoyau", "Moutardelle", "Trinque", "Déchaussoir", "Essade", "Féchou" mais encore "Ecobue", "Besoche", "Bêchoir" ou "Bêchard" !
 
Type d'outil
Travail du sol
Genre
Houe à panne
Soc
Acier XC65
Dimensions et poids du soc :

Modèle 1 (Houe à bêcher)Longueur 18cm x largeur 12cm / 900g
Modèle 2 (Houe à sarcler - plus large & plus longue)Longueur 20cm x largeur 14cm / 1200g
Modèle 3 (Houe à défricher - plus étroite & plus longue)Longueur 20cm x largeur 9cm / 1200g
Traitement thermique Trempe intégrale au Bore : résistance extrême aux chocs et à l'abrasion
Nota :  L'outil est livré soit nu, soit avec le manche de votre choix qu'il conviendra d'emmancher
Manche
Bois de hêtre ou de frêne
Diamètre
Corps : 36mm - Emmanchement 42mm
Longueur
Au choix (1.10m - 1.30m - 1.50m)
Finition
Naturelle, poncée grain fin
Certification
A la norme écoresponsable PEFC
Poids
De 700g à 1000g selon longueur
Comme pour tous les outils en général, si l'outil de sol est destiné à faire un travail régulier et constant, les matériaux et techniques utilisés seront déterminants pour sa longévité.

Pour les pièces de travail, les métaux additivés et les traitements thermiques rendront l'outil flexible mais très résistant à l'abrasion et aux chocs. Les plus solides sont fabriqués à partir d'une forme initiale en acier massif qui est qui forgée et façonnée par martelage.
Pour les manches, les essences de bois utilisés doivent combiner endurance et résistance avec un contact agréable et une bonne prise en main. Les manches composites ou en bois vernis ont une finition plus flatteuse mais les plus confortables sont ceux en bois brut, juste poncés, car ils absorbent la transpiration et évitent glissements et ampoules.
Dans tous les cas la qualité initiale des matériaux impactera directement la qualité finale de l'outil et logiquement, un produit de bonne qualité construit pour durer longtemps aura un prix plus élevé que son homologue de pacotille.

On ne cherchera pas la légèreté avec un outil de sol : le poids n'est pas un ennemi. Contrairement à ce que beaucoup présentent comme un avantage, c'est même un inconvénient majeur et la certitude d'une fatigue accrue. Un outil lourd est chargé d'inertie et limite fortement les efforts exercés pour lui faire pénétrer la terre. Il est, en effet, infiniment moins pénible de lever cet outil qui se fichera ensuite droit et profondément dans le sol sous son propre poids, ignorant pierres et grumeaux, que d'abaisser à toute volée un outil menu et léger qui ricoche sur la moindre aspérité du sol. Rien ne sera plus fatiguant que de devoir toute la journée s'échiner à contrôler ces rebonds sur la moindre irrégularité de surface.
Comme on peut le découvrir dans de nombreux musées ou chez les brocanteurs … les outils de nos anciens étaient monumentaux. Bien sûr et depuis, la mécanisation est passée par là, ce qui explique la désormais rareté de ces outils authentiques. Mais en utilisant le bon outil, vous travaillerez plus vite et plus confortablement, les courbatures et la fatigue générale seront plus limitées.
Le travail manuel de la terre demande suffisamment d'efforts et de sueur, alors autant que chaque mouvement soit le plus efficace possible.
Enfin, le poids indique également que la quantité de matière est au rendez-vous. Bien répartie pour que l'outil soit équilibré, c'est aussi une garantie de solidité et de longévité.

La largeur de travail de l'outil est à ajuster au terroir à entretenir et à la vigueur de l'utilisateur : une plus grande largeur offre un meilleur rendement mais demande davantage d'efforts.
Il est donc d'usage de choisir un outil plus étroit pour le travail des terres dures, compactes ou caillouteuses et de réserver les plus grandes tailles aux terrains profonds ou légers.
Dans tout les cas, l'efficacité est étroitement liée au tranchant de la panne ou des dents. Lorsque l'outil est fabriqué dans un acier additivé et trempé à chaud ce tranchant dure longtemps, néanmoins il s'émousse naturellement, au fil du temps, en travaillant. Il est alors conseillé de l'entretenir avec une lime à main pour ne pas retirer du métal inutilement. Pour cette raison, il faut être très attentif en cas d'emploi d'une meuleuse ou d'une disqueuse électrique pour le ré-affutage.

Il est aussi conseillé d'adapter la longueur du manche à sa morphologie et à la position que l'on désire adopter pour travailler. Les manches courts offrent un maniement plus facile mais obligent une flexion plus importante du dos pour arriver au sol. Choisis plus longs, l'effort à fournir pour le maniement est un peu plus élevé mais la position du dos est plus droite.
En général et pour un outil d'entretien du sol, un manche d'1m10 convient pour les utilisateurs mesurant jusqu'à 1m70, pour les plus grands, il est judicieux d'en choisir un plus long.
Comme pour tous les équipements mis en œuvre par la main de l'homme, il ne faut pas hésiter à ajuster l'outil à ses propres mensurations pour réduire la fatigue du travail (recoupe du manche par exemple).

Tout cela ne concerne évidement que les outils destinés à travailler dur et régulièrement, si c'est pour une utilisation "accidentelle", ou pour de la décoration, c'est différent : les critères de qualité ou d'efficacité sont secondaires.

La saison de plantation est maintenant terminée : les plants truffiers ne sont plus livrables. La prochaine saison ouvre courant Octobre 2018 mais, si vous passez votre commande à présent, vous bénéficierez de notre tarif spécial "intersaison" et serez livré, en priorité, dés la certification de la nouvelle production.

En savoir plus …